malzac.com
Image default
Nutrition

Régime ado : comment maigrir à 12 ans et plus

L’adolescence est une période clé du développement et il faut l’aborder avec soin lorsqu’on envisage une perte de poids. Pour les jeunes dès 12 ans souhaitant affiner leur silhouette, quelques règles sont à suivre :

  • Saisir l’importance capitale de l’évolution physique pendant ces années.
  • Aborder la diminution de poids avec circonspection, étant donné les changements corporels en jeu.

Ces recommandations ont pour but d’encadrer les ados dans leur quête d’un amincissement responsable.

Pour ou contre une diète pour les adolescents ?

L’adolescence, qui s’étend de 11 à 18 ans, est une phase clé où le corps se transforme rapidement. C’est pourquoi il est essentiel que les jeunes adoptent des pratiques alimentaires bénéfiques pour leur santé. L’idée n’est pas d’imposer une diète sévère mais de favoriser un menu varié et équilibré, adapté à l’âge et à la quantité d’exercice physique pratiqué par l’individu.

Durant cette période cruciale, marquée par une croissance accélérée et des changements hormonaux significatifs, privilégier un mode de vie actif complété par une nutrition appropriée est préférable à toute restriction extrême en termes d’alimentation. Une telle approche permettra aux adolescents de maintenir un poids corporel sain tout en assurant leur bon développement physique.

Quels éléments considérer pour un régime alimentaire adolescent ?

Les adolescents ont des besoins nutritionnels spécifiques en raison de leur croissance. Leurs appétits varient et peuvent sembler excessifs, mais cela correspond à une phase normale du développement. Cependant, pour ceux qui souhaitent contrôler leur poids, il est crucial d’adopter certaines pratiques alimentaires :

  • Diminuer la fréquentation des chaînes de restauration rapide et réduire les sucreries.
  • Mettre en place un régime alimentaire varié et prendre ses repas à heures fixes.

L’objectif est de trouver un juste milieu et de faire preuve de mesure afin d’encourager une diminution du poids adaptée chez les jeunes dès l’âge de 12 ans.

Quel est le nombre maximal de calories à ne pas excéder pour un adolescent au régime ?

Pour conseiller un jeune sur le contrôle de son poids, il est essentiel de suivre des recommandations adaptées à son âge et sexe. Ainsi, une adolescente entre 11 et 14 ans doit veiller à ingérer environ 47 kilocalories par kilogramme de son poids corporel chaque jour, tandis que celles âgées de 15 à 18 ans devraient réduire cette apport à 40 kilocalories.

Du côté masculin, les garçons nécessitent une quantité plus élevée : ils doivent consommer jusqu’à 60 kilocalories par kilogramme avant leurs quinze ans, puis diminuer ce chiffre à 50 après cet âge.

Prenons en exemple une ado de quinze ans qui pèse plus que son poids idéal. Avec une taille d’un mètre soixante-cinq et un poids actuel de soixante-dix kilos alors qu’elle devrait peser cinquante-cinq kilos pour sa santé optimale, elle devrait limiter ses apports caloriques quotidiens à deux mille deux cents jusqu’à l’âge adulte tout en maintenant une alimentation saine et un niveau d’activité physique régulier.

Comment s’alimenter pour perdre du poids à l’adolescence ?

Pour encourager une diminution du poids adaptée chez les jeunes, il est préconisé de réduire les aliments sucrés et gras. On privilégiera un régime axé sur :

  • Les fruits et légumes
  • Les protéines telles que la viande, le poisson et les œufs
  • Les produits laitiers
  • Une consommation limitée des graisses

Il est également capital de minimiser l’apport en boissons sucrées et snacks pour conserver une alimentation diversifiée. Cela contribue à instaurer des habitudes saines dès l’adolescence.

Aliments recommandés pour le régime alimentaire des adolescents

Il est conseillé de choisir des glucides complexes

Pour une santé optimale, il est essentiel que les ados intègrent des glucides complexes dans leur alimentation. Ces derniers leur garantissent énergie soutenue et concentration durant les heures de cours. Les jeunes gagneraient à miser sur :

  • Grains entiers
  • Pâtes de blé complet
  • Pain intégral
  • Riz brun
  • Légumineuses comme les lentilles ou pois chiches

Ces choix judicieux contribuent à des pratiques alimentaires équilibrées pour toute la vie.

Opter pour des nourritures intégrales

Pour aider les jeunes à maîtriser leur poids, la sélection d’aliments nutritifs est essentielle. Optez pour des produits intégraux qui combattent efficacement l’envie de grignoter en offrant une sensation de satiété durable. Les aliments raffinés, eux, sont moins satisfaisants et peuvent conduire à une consommation excessive.

Privilégiez notamment :

  • Pâtes au blé complet
  • Riz complet
  • Farines complètes
  • Pain complet

Ce type d’alimentation apporte non seulement des minéraux mais aussi facilite le transit intestinal, deux aspects cruciaux lorsqu’il s’agit du bien-être physique des ados suivant un régime alimentaire spécifique.

Sélectionner des protéines de qualité

Il est crucial pour les jeunes de prêter attention à leur alimentation, surtout lorsqu’ils suivent un régime. Les protéines sont essentielles : elles jouent un rôle majeur dans la construction et la préservation des muscles et autres tissus. Idéalement, elles devraient constituer une part significative de l’apport nutritionnel quotidien.

Au déjeuner, il est judicieux d’inclure des aliments protéinés comme le poisson, les viandes maigres ou encore les œufs. Lorsque vient l’heure du goûter, mieux vaut opter pour des produits laitiers ou leurs équivalents végétaux riches en protéines pour maintenir un apport constant tout au long de la journée.

Sélectionner les graisses saines

Pour une perte de poids saine à l’adolescence, privilégiez des huiles propices au bien-être. Les choix pertinents incluent :

  • Huile de noix
  • Huile de pépin de raisin
  • Huile d’olive vierge extra (première pression à froid)

Elles sont pourvues d’acides gras indispensables, similaires à ceux trouvés dans le poisson, cruciaux pour le cerveau en pleine croissance. Ces huiles soutiennent un régime équilibré et facilitent la minceur chez les jeunes entre 12 et 14 ans.

Anticiper les risques de manques nutritionnels

Pour favoriser une diminution de poids bénéfique chez les jeunes, il est primordial d’opter pour une alimentation qui soutient à la fois leur croissance et leur bien-être. Le calcium joue un rôle majeur dans cette démarche en consolidant le développement des os et en écartant les risques d’ostéoporose. Il est donc conseillé de privilégier des produits comme le lait ou ses variantes.

Le fer, quant à lui, est tout aussi essentiel pour garder un corps robuste ; on le trouve notamment dans la viande rouge et les lentilles. Ainsi, s’alimenter de façon harmonieuse permet non seulement de réduire son poids corporel sans danger mais aussi de se prémunir contre toute carence nutritionnelle pendant l’adolescence.

  • Inclure quotidiennement des produits laitiers.
  • Veiller à une consommation régulière de fer via certaines viandes ou légumineuses.

C’est par ces habitudes alimentaires saines que l’on peut espérer atteindre un poids idéal tout en préservant sa santé sur le long terme.

Alimentation et rythme des repas pour les adolescents en régime

Pour optimiser une perte de poids durant l’adolescence, il est essentiel d’augmenter son activité physique, ce qui permettra également de limiter les envies de grignoter. Il convient aussi de réduire son apport en sucres et en graisses afin d’accélérer le processus d’amincissement. Toutefois, cela ne doit pas se faire au détriment d’une nutrition variée et suffisante. Un équilibre entre une bonne alimentation et un exercice régulier est primordial pour que l’adolescent puisse maigrir sainement.

Le petit déjeuner

Pour garantir le dynamisme des ados dès le matin, il est crucial de privilégier un petit-déjeuner varié et nutritif. Optez pour :

  • Fruits qui soutiennent l’affinement de la silhouette,
  • Céréales intégrales pour une bonne dose de fibres,
  • Produits laitiers, riches en calcium essentiel,
  • Proteines pour démarrer avec énergie.

N’oublions pas d’y joindre un brin de gourmandise tel que confiture ou miel qui y ajoutera une note sucrée plaisante.

Le repas de midi

Il est essentiel pour un ado de suivre une alimentation équilibrée. Chaque jour, il doit intégrer à son menu une portion suffisante de protéines, allant de 100 à 150 grammes : cela peut être du poisson, des morceaux choisis de volaille, ou bien encore deux oeufs ou quelques tranches de jambon. La présence régulière de légumes verts et d’un assortiment de crudités est également cruciale. Pour finir le repas sur une note douce sans excès, les desserts comme les compotes légères, les crèmes dessert moins riches en sucre ou un yaourt allégé sont parfaits. Ces ajustements nutritionnels garantissent la vitalité et l’équilibre nécessaire au développement des jeunes.

La collation

Pour maintenir une énergie constante et booster la concentration des ados l’après-midi, le snack est crucial. Il faut privilégier :

  • Un produit issu du lait
  • Un fruit frais
  • Une source de céréales intégrales

Ces aliments comblent la faim tout en procurant les nutriments essentiels.

Le souper

Pour garantir le bien-être des jeunes en diète, il est essentiel de soigner leur dernier repas de la journée. Assurez-vous d’inclure dans leur assiette un mélange harmonieux de légumes, crus ou cuits, avec une portion raisonnable de féculents pour les rassasier efficacement.

Dans le cas où la faim se fait encore sentir après le dîner, il n’est pas interdit d’ajouter une source de protéines maigres telle qu’un morceau de volaille ou un œuf afin de compléter le repas.

Quant au dessert, optez pour quelque chose de léger. Il vaut mieux éviter les sucreries lourdes et grasses qui perturberaient le sommeil et l’objectif du régime.

En somme, une attention particulière à ce que mangent les ados le soir contribue positivement à la réussite de leur régime. Un menu bien pensé peut faire toute la différence.

L’exercice physique : la meilleure façon de maigrir pendant l’adolescence

Pour encourager les jeunes réfractaires à l’exercice physique à perdre du poids, il est essentiel de miser sur des activités plaisantes et divertissantes. Proposez-leur quelque chose d’amusant, comme une sortie en roller, plutôt qu’un exercice contraignant comme la course à pied. Il faut trouver un sport qui suscite vraiment leur curiosité.

Le sport a de multiples vertus pour les ados ayant des problèmes de poids : il leur permet de mieux se comprendre physiquement, rehausse leur estime personnelle, facilite leurs interactions sociales et contribue à leur bien-être général.

S’adonner régulièrement au sport renforce les muscles, brûle des calories en surplus, améliore le processus digestif et participe à l’évacuation des toxines du corps. Des pratiques simples telles que la marche rapide ou la course peuvent être privilégiées car elles ne demandent pas d’investissement financier tout en étant très efficaces pour brûler les graisses.

Rappelez-vous que si un ado montre un intérêt spontané pour le sport, cela rendra beaucoup plus facile sa motivation à maintenir une activité physique régulière afin de gérer son poids corporel.

Conseils pour ne pas prendre de poids à l’adolescence

Sélectionner des aliments appropriés

Pour accompagner un jeune dans sa démarche de mincir, privilégiez des options alimentaires bénéfiques pour la santé. Optez pour un fruit comme une pomme au lieu d’une confiserie sucrée. Si l’envie d’un encas plus consistant se fait sentir, une barre aux céréales intégrales peut convenir, à condition de vérifier soigneusement son taux de sucre. Éliminez les boissons gazeuses de votre régime habituel afin de diminuer progressivement l’attirance vers le sucré et soutenir une perte de poids qui s’inscrit dans la durée.

Il est essentiel d’enrichir son alimentation avec des produits nutritifs en optant pour :

  • Un fruit tel qu’une pomme plutôt qu’une friandise.
  • Une barre aux céréales complètes, tout en restant vigilant sur la quantité de sucre ajouté.

Limitez les sodas pour combattre petit à petit la dépendance au goût sucré.

Se nourrir suffisamment mais de façon judicieuse

Afin d’aider les ados à maigrir, il est crucial de sélectionner des aliments bénéfiques pour leur santé. Optez pour des légumes crus qui sont peu caloriques et bourrés de fibres. Le fromage blanc est aussi un allié avec son apport en calcium et protéines. Choisissez le jambon comme source de protéines maigres, sans surplus de lipides.

Privilégiez le pain complet, une mine de fibres et éléments nutritifs clés, ainsi que les œufs qui s’adaptent à diverses recettes tout en étant très nutritifs. N’oubliez pas l’eau minérale, indispensable pour rester hydraté sans ajouter de calories.

Ces choix alimentaires doivent être ancrés dans les habitudes durant la période du régime et bien après, afin d’assurer une alimentation équilibrée sur le long terme.

Se déplacer !

Pour maintenir une santé optimale pendant l’adolescence, il est crucial d’allier sport et alimentation équilibrée. Le mouvement quotidien, au même titre qu’une pratique sportive régulière de deux à trois séances hebdomadaires, joue un rôle prépondérant dans le bien-être physique et mental. Cependant, la progression des écrans dans notre quotidien – jeux vidéo, réseaux sociaux et télévision – tend à favoriser un style de vie sédentaire qu’il convient d’éviter pour conserver une bonne condition physique.

  • Optez pour des activités physiques diversifiées et fréquentes pour combattre les effets néfastes de la sédentarité.
  • Incluez des activités quotidiennes simples qui complètent avantageusement une diète équilibrée.
  • Luttez contre l’attrait des distractions numériques qui encouragent un mode de vie statique.

Il importe donc de privilégier le déplacement et l’exercice face aux tentations immobiles que sont notamment les technologies modernes.

L’importance de la santé mentale chez les jeunes

Pour les jeunes, se sentir appréciés et sûrs d’eux est crucial pour bâtir une solide image personnelle. Avant de commencer un régime, cette assurance est fondamentale. La pression de leur entourage et la critique sévère peuvent nuire à leur bien-être mental, les poussant parfois vers une consolation alimentaire. Les adolescents font face plus souvent que les adultes à des critiques sur leur physique.

Halte au grignotage !

Il est crucial que les tuteurs exercent une influence constructive sur les choix alimentaires de leurs jeunes. Ils doivent résister à la tentation d’acheter des douceurs alléchantes pour promouvoir une consommation responsable. C’est en orientant les ados vers des alternatives saines et en contrôlant l’achat de sucreries qu’ils joueront un rôle déterminant dans le développement de bonnes habitudes. Leur exemple a un impact significatif sur le rapport que leurs enfants entretiennent avec la nourriture, notamment pour prévenir le picorage impulsif.

Rester mesuré lorsqu’on remplit son panier est primordial.
Guider son enfant en matière de nutrition est signe d’une responsabilité parentale assumée.
Saisir l’influence du modèle parental aide à combattre l’envie de grignoter hors repas.

Les parents, véritables conseillers, jouent un rôle clé dans la prévention des comportements alimentaires désordonnés chez les adolescents.

Comment bien dormir

Pour les ados voulant maigrir, bien dormir c’est clé. Réviser le régime d’un gamin fan de malbouffe et de bonbons, ça se fait pas en un jour. Patience est le mot d’ordre pour cette transition.

Prendre ses repas à des moments réguliers

Les ados doivent manger régulièrement pour bien grandir. C’est essentiel pour adopter une vie équilibrée et ça aide à garder la forme.

S’éloigner des dispositifs numériques

Il est essentiel que les parents instaurent des normes claires pour préserver l’équilibre alimentaire des jeunes immergés dans le monde numérique. La consommation d’aliments sans attention, souvent en regardant la télévision, peut mener à une suralimentation passive, où la quantité ingérée échappe à la conscience de l’individu. De plus, limiter ses interactions sociales aux écrans risque de provoquer un isolement du contexte réel et complique les efforts pour maintenir un poids sain.

En guise de conclusion sur l’alimentation des adolescents

Il est primordial de trouver un juste milieu concernant la diététique des jeunes en pleine croissance. Les adultes référents doivent guider les ados vers une alimentation équilibrée, garante d’une bonne santé à long terme. En ce moment charnière de leur développement, voici quelques points essentiels :
– Instaurer des repères nutritionnels stables
– Sensibiliser sur les bénéfices d’une nourriture saine pour l’avenir

Prendre part activement à l’éducation alimentaire de nos jeunes est crucial pour leur éviter les dangers liés aux troubles du comportement alimentaire tels que l’anorexie. L’adoption d’une démarche réfléchie et instructive contribue à poser les bases d’un style de vie sain dès l’adolescence.

Autres articles

Liste de féculents pour maigrir

Irene

Repas de régime : 10 exemples de menu type

administrateur

Je n’arrive pas à maigrir : 20 solutions pour vous aider !

administrateur

Manger des protéines pour maigrir

Irene

Régime légume : avocat, concombre… des aliments pour maigrir

administrateur

Quels sont les aliments qui font maigrir naturellement ?

Irene