Image default
Nutrition

Les produits laitiers : le lait fait-il grossir ?

Le groupe alimentaire du lait et des produits laitiers est aussi appelé le groupe des laitages. Ces aliments sont regroupés ensembles car ils ont des caractéristiques particulières et ne peuvent donc pas être catégorisés dans un autre groupe alimentaire. Je vais parler ici du lait vache (et des produits laitiers de vache) car c’est le lait le plus consommé en France. Le lait contient des glucides, des protéines, et parfois des lipides.

Le glucide du lait est le lactose, un glucide simple digéré rapidement, il ne vous donnera pas de l’énergie pendant longtemps après le repas. On recommande le lait comme collation, souvent au gouter pour les enfants notamment.

Le lait contient également des protéines bien digérées et complètes : la protéine de lait est la deuxième source de protéine la plus équilibrée après les blancs d’œufs. Le lait contient une quantité importante de protéines, il est parfois considéré comme un aliment protéiné. Il complète les apports en protéines de l’alimentation.

Enfin le lait peut contenir des lipides lorsqu’il n’a pas été écrémé (allégé), c’est-à-dire lorsqu’il conserve tout ou une partie de sa crème. Le lait et les laitages peuvent être très gras et donc très caloriques, il faut surveiller les produits laitiers choisis pour éviter les excès caloriques par inattention.

Le lait contient aussi des micronutriments. Il est riche à la fois en vitamines hydrosolubles et en vitamines liposolubles (uniquement s’il est gras pour ces dernières). Le lait d’été contient souvent la vitamine D, c’est la deuxième source la plus abondante de cette vitamine après le poisson gras. Le lait est aussi riche en minéraux, c’est notamment l’aliment qui contient le plus de calcium. Il contient du phosphore et d’autres minéraux en plus petite quantité.

Le lait et les produits laitiers sont à la fois énergétiques, grâce à leurs glucides et lipides, et qualitatifs grâce à leurs protéines, vitamines et minéraux. Le profil atypique du lait explique pourquoi il n’est pas inclus dans les autres groupes alimentaires :

  • c’est une boisson atypique puisqu’elle contient des protéines et parfois des lipides, alors que les boissons n’en contiennent habituellement pas
  • il s’agit également d’un aliment protéiné atypique puisqu’il contient des glucides, c’est inédit à l’exception de quelques fruits de mer,
  • enfin c’est un féculent atypique puisqu’il ne contient pas beaucoup de glucides et peut contenir de grandes quantités de lipides.

Le lait et les aliments qui sont fabriqués à partir du lait sont des aliments atypiques et complets.

Voilà quelques exemples de produits laitier :

Les apports recommandés sont de 2 à 3 produits laitiers par jour. La taille d’une part de produit laitier varie en fonction de l’aliment : il s’agit d’un verre de lait de 15cl (petit), d’un morceau de fromage de 30 grammes (telle une part individuelle de camembert), ou de 100 à 130 grammes de yaourt, de fromage blanc ou de crème dessert (l’équivalent d’un pot individuel).

Voici ce qu’il faut retenir pour mincir et rester mince : le lait et les produits laitiers sont des aliments complets, ils apportent de l’énergie et de nombreux nutriments qualitatifs et sont donc utiles pour compléter l’alimentation, les aliments laitiers fabriqués à partir de lait gras (non-écrémé) sont très caloriques et doivent être surveillés de près ou évités.

Les produits laitiers différents

Certains laits et produits laitiers font exception. Le lait entièrement écrémé ne contiendra pas de lipides, car on aura enlevé toute la crème dans laquelle se trouvent les lipides. A l’opposé, la crème fraiche est un produit laitier extrêmement gras composé uniquement de la crème du lait. La crème est à mi-chemin entre le lait et le beurre : elle est très calorique.

Le fromage est une autre exception. Il s’agit de lait transformé et laissé à reposer pendant un certain temps. Les fromages contiennent tous des glucides, des protéines et du gras (en plus ou moins grande quantité), ils sont tous caloriques. Certains fromages sont plus secs que d’autres et sont donc encore plus caloriques. Les fromages à pâte dure sont ceux qui contiennent le moins d’eau et le plus de gras, leur concentration en calories peut être jusqu’à 3 fois supérieure à celle d’autres fromages plus maigres.

Le yaourt est le dessert de lait le plus connu. Il est souvent dépourvu de graisses. Certains autres desserts comme le fromage blanc (aussi appelé fromage frais ou faisselle) ou les petits suisses sont un peu plus gras. Les desserts laitiers même dépourvus de gras restent riches en glucides, surtout s’ils sont sucrés ou aromatisés.

Gardez en tête qu’il existe d’autres lait d’origine animale, comme le lait de chèvre ou le lait de brebis, et des laits d’origine végétale comme le lait de soja ou le lait d’amande dont les lipides seront légèrement différents. Ces laits sont légèrement différents du lait de vache mais restent assez similaires (notamment pour leurs apports en nutriments), ils peuvent présenter un avantage en cas d’allergie au lait ou d’intolérance au lactose.

Également sachez que le beurre est fabriqué à partir de lait, cependant il est utilisé comme une matière grasse alimentaire plutôt que comme aliment à part entière, et il n’est donc pas inclus dans le groupe des produits laitiers : il appartient au groupe des matières grasses (comme l’huile végétale).

Autres articles

Cure minceur : avantages et inconvénients

Irene

Le konjac fait-il maigrir ?

Irene

Quels sont les aliments qui font maigrir naturellement ?

Irene

Tout savoir sur le régime dissocié

Irene

Le guarana pour maigrir

Irene

Calories des fraises – La fraise fait-elle grossir ?

Irene