Image default
Nutrition

Manger équilibré pour maigrir

Pour maigrir beaucoup de gens se tournent vers des régimes ou des recette extrêmes. Pourtant il n’est pas forcément nécessaire de se priver pour perdre des kilos. Manger équilibré peut suffire pour retrouver son poids idéal. Manger équilibré pour maigrir, ca peut marcher.

Il existe une grande confusion parmi les français sur l’alimentation équilibrée. Manger équilibré ne consiste pas seulement à manger 5 fruits et légumes par jour, ou à manger moins gras.

Définition de l’alimentation équilibrée

Une alimentation équilibrée est une alimentation qui contient tout ce dont votre corps a besoin. Les fruits, les légumes, mais aussi les pâtes et la viande sont bons pour la santé car votre corps a besoin de tous ces nutriments.

Les fibres sont essentielles pour la digestion, les protéines pour réparer les tissus musculaires, les glucides quant à eux fournissent l’énergie au corps et les lipides sont la pour protéger les articulations et le cerveau.

N’importe quel aliment en excès est dangereux, car il prendra la place d’un autre aliment utile. Par exemple si vous mangez uniquement des légumes alors votre corps sera affaibli car il lui manquera l’énergie des autres nutriments. Vous aurez surtout quelques problèmes de digestion.

Pour manger équilibré pour maigrir, la première étape c’est de rectifier vos déséquilibres actuels, et de varier votre alimentation. Ne tombez pas dans le piège de manger un aliment parce qu’il est “équilibré”. Variez vos assiettes et vos plats pour donner à votre corps tout ce dont il a besoin.

Déséquilibre de quantité

Le déséquilibre de quantité est le premier des deux types de déséquilibres alimentaires. Un déséquilibre de quantité entraine un surpoids (ou un sous-poids). Et il est possible de le corriger en changeant les quantités de nourriture que l’on absorbe chaque jour.

Une personne obèse mangera généralement beaucoup plus qu’une personne en bonne santé, et parfois même sans s’en apercevoir. Pour rectifier un déséquilibre de quantité, observez les aliments que vous mangez chaque jour.

Prenez des photos de vos repas, en posant votre main à coté de votre assiette pour pouvoir évaluer la taille du plat plus tard au visionnage (voir un exemple ici). Ces photos vous aideront à vous rendre compte des quantités de nourriture que vous mangez.

Essayez de réduire peu à peu la taille de vos rations. Réduisez en priorité la quantité de glucides (pates/riz/pain) sans toucher à la quantité de protéines et de légumes. Evitez aussi les aliments trop gras, ainsi que les sucreries et pâtisseries.

Déséquilibre de qualité

Un déséquilibre de quantité est un peu moins alarmant qu’un déséquilibre de quantité. En fait si vous mangez des aliments trop riches ou trop gras vous pouvez très bien garder un poids normal. Ce qui change le poids c’est à la fois la quantité et la qualité des aliments.

Il est plus difficile de résister à des aliments tels que les frites ou les pâtisseries. On abuse plus facilement d’aliments malsains, car ils ont très bon gout. Si vous avez tendance à manger ce type d’aliment, essayez dans un premier temps de réduire les occasions d’en manger.

Limitez-vous à des aliments moins riches en énergie la plupart du temps, et mangez des aliments très riches seulement à des occasions : repas dehors avec des amis, soirée au cinéma avec votre moitié et un grand bol de popcorn, parc d’attraction le weekend, etc.

Les aliments riches en énergie ne sont pas mauvais pour la santé quand ils sont consommés raisonnablement. Alors gardez-les pour les bonnes occasions, et essayez de manger des aliments moins riche le reste du temps.

Essayez de faire la cuisine et de préparer votre nourriture par vous-même. Les plats préparés industriellement comme les plats à chauffer au micro onde sont souvent enrichis en sucre et en gras. Il vaut mieux prendre le temps de cuisiner pour maigrir.

Comment progresser

Que vous ayez un problème de déséquilibre de qualité ou de quantité, pour progresser et ré-équilibrer votre alimentation il vous faudra économiser votre motivation. Les changements alimentaires demandent de la volonté, et pour ne pas abandonner au premier signe de fatigue il vaut mieux y aller très progressivement.

Faites deux changements par semaine, qu’il s’agisse de réduire vos portions de féculent d’un tiers, de supprimer les sodas du repas du soir, ou de ne plus manger d’éclair au chocolat au gouter. Ancrez ces deux changements dans vos habitudes.

La motivation n’est pas illimitée. Pour pouvoir changer radicalement votre alimentation, et manger très équilibré, vous devrez franchir plusieurs étapes. Economisez-vous, faites des efforts régulièrement mais sans trop forcer.

A chaque fin de semaine, faites le bilan de la semaine passée pour savoir si vous êtes toujours sur la bonne pente. Notez dans un carnet les efforts que vous aurez fait, et votre objectif pour la semaine suivante. Faites-le à tête reposée.

Enfin, si jamais il vous arrive de faire un écart ce n’est pas grave. Le corps est le reflet de ses habitudes alimentaires, pas des exceptions. Acceptez la baisse de motivation, profitez de votre écart exceptionnel, et reprenez vos efforts dès le lendemain.

Ne vous laissez pas entrainer par un petit dérapage. Gardez en tête vos objectifs. Restez motivé et dans quelques mois vous serez une personne changée. Bon courage !

Autres articles

Calories du cœur de palmier : fait-il grossir ?

Irene

Tout savoir sur le glycogène

Irene

Calories choux de Bruxelles – Les choux de Bruxelles pour maigrir

Irene

Calories purée de pomme de terre, purée maison – La purée au régime – La purée fait-elle grossir ?

Irene

Faut-il suivre un régime pour perdre du poids ?

administrateur

Produits recommandés pour maigrir avec un petit budget

Irene