Image default
Nutrition

Le konjac fait-il maigrir ?

Le konjac est la racine d’une plante qui pousse en Asie et qui est très prisée au Japon, on l’utilise sous forme de farine pour produire des aliments peu caloriques (voir plus bas). Le konjac est un féculent au sens usuel puisqu’on le consomme sous forme de nouilles de shirataki (pâtes de konjac) ou de perles de gohan (riz de konjac). La farine de konjac (poudre de konjac) mélangée à de l’eau se transforme en gelée (bloc de konjac, konnyaku), naturellement transparente mais souvent préparée avec des algues et donc colorée, gelée qui est ensuite découpée selon la forme souhaitée (tagliatelles, vermicelles, boules, etc.).

Le konjac ne contient pas de vitamines ni minéraux, il est cependant très riche en fibres qui gonflent, occupent de la place dans l’estomac, et permettent donc d’être rassasié plus rapidement pendant le repas et d’éviter les excès caloriques dus à d’autres aliments plus riches. Il ralentit également le transit et réduit l’indice glycémique du repas. À noter que le konjac sous forme gélifiée (comme les pâtes de konjac) sont déjà gorgées d’eau et gonfleront juste un peu à la cuisson, alors que la poudre de konjac (utilisée comme farine) peut gonfler jusqu’à 100 fois en volume !

Il ne faut pas confondre le konjac avec l’agar-agar, un autre gélifiant à partir duquel on fabrique également des nouilles (les vermicelles d’agar-agar), ni le soba qui sont aussi des nouilles japonaises mais beaucoup plus riche car fabriquée avec de la farine de sarrasin, ni les vermicelles de blé qui sont des nouilles blanches et de forme très fine mais aussi très caloriques. Enfin, on retrouve parfois la mention “igname” dans la liste des ingrédients des nouilles de shirataki : il s’agit du nom asiatique de la poudre de konjac, à ne pas confondre avec notre igname à nous qui est une plante différente.

Voici les informations nutritionnelles pour 100g de shirataki de konjac, de perles de gohan, ou de tout autre aliment préparé à partir de konnyaku (bloc de konjac) :

  • Glucides : 2g
  • Calories : 10kcal

Si les nouilles de konjac ne sont pas des pâtes sans calories, elles sont cependant les pâtes les moins caloriques. Leur densité énergétique est 10 fois inférieure à celle des pâtes de blé, on comprend donc mieux pourquoi certaines personnes en raffolent lorsque viennent les premiers beaux jours de l’année et l’envie de maigrir vite qui les accompagne. Cependant il faut relativiser son efficacité, car le konjac n’a rien de miraculeux… On peut manger équilibré, sans konjac, et obtenir un “avant-après” fabuleux, tout comme on peut consommer du konjac et prendre du poids : le konjac aide à mincir car il est peu calorique, il ne suffit pas (à lui tout seul) pour se protéger du surpoids.

En phytothérapie le konjac ou “langue du diable” est utilisé en tant que plante minceur, vous le trouverez en herboristerie sous forme de konjac en gélules qui ne sont rien d’autre que des gélules remplies de konjac en poudre. Les bienfaits du konjac seraient d’aider à lutter contre l’hypercholestérolémie et l’obésité (par son effet coupe-faim et l’amélioration du transit), il n’existe pas de preuve formelle d’efficacité mais les recherches en cours sont encourageantes. On sait aujourd’hui que le konjac ne permet pas de lutter contre le cancer, un bienfait qui lui était autrefois attribué et qui a depuis été démontré comme faux.

Les produits alimentaires au konjac, tout comme les suppléments de konjac, ne sont pas la panacée, et les effets indésirables du konjac devraient finir de vous convaincre : si vous en consommez trop, vous subirez des ballonnements voir une dilatation de l’estomac, et sous forme de gélule le risque d’étouffement par obstruction du tube digestif est avéré (il est d’ailleurs interdit dans les bonbons en France pour cette raison). Si vous le consommez sous forme de gélule en tant que coupe-faim naturel, prenez-le environ une heure avant le début de repas et buvez une grande quantité d’eau pour éviter la déshydratation. Mais ne vous attendez pas à des miracles.

Suivre un régime de konjac (manger uniquement du konjac) n’est pas recommandé car cela favorise les carences, en revanche vous pouvez tout à fait incorporer des aliments de konjac à vos repas pour vous préparer des plats légers d’appoint (les lendemains d’excès, pour une collation, etc.) Les aliments de konjac possèdent un gout neutre comme le tofu – le konjac est d’ailleurs appelé tofu de konjac en Chine, et ils prendront donc le gout des autres ingrédients qui composent vos recettes de cuisine de konjac.

Vous trouverez le konjac en forme de pâte dans la plupart des magasins alimentaires asiatiques, en spaghetti de konjac, tagliatelle de konjac (kishimen), mais aussi des produits de konjac comme les perles de gohan qui ressemblent à du riz et sont d’ailleurs surnommées riz de konjac. Si vous n’êtes pas bien desservi en nourriture asiatique dans votre région, vous pouvez facilement commander du konjac sur internet (ce n’est pas un produit frais) sous des formes très variées, les frais de port sont généralement offerts pour des commandes importantes (pensez à le commander avec d’autres produits.)

Le konjac se retrouve naturellement dans la cuisine asiatique, vous pourrez cuisiner un bon sukiyaki (sorte de pot au feu japonais) qui est un plat léger et agréable en hiver contenant des nouilles de konjac, ou encore le guydon qui est un plat complet et diététique de riz surmonté de tranches de bœuf et accompagné de nouilles de shirataki. Vous pouvez également utiliser du riz de konjac ou des pâtes de konjac en remplacement de riz et de pâtes classiques : ils conviennent dans toutes les recettes traditionnelles, et permettent de manger léger sans dénaturer l’esprit des plats (de par son gout neutre).

Enfin sachez que vous pouvez utiliser le konjac comme gélifiant pour vos plats, vous le trouverez au rayon pâtisserie sous le nom “E425” qui correspond à la molécule gélifiante extraite de la racine. Également, l’éponge de konjac est une des éponges les plus douces au monde, elle convient parfaitement pour prendre soin de la peau de bébé – elle n’est pas qu’une plante alimentaire !

 

 

Autres articles

Liste de féculents pour maigrir

Irene

Calories purée de pomme de terre, purée maison – La purée au régime – La purée fait-elle grossir ?

Irene

Calories choux de Bruxelles – Les choux de Bruxelles pour maigrir

Irene

Boire de la tisane pour maigrir

Irene

Changer son alimentation pour maigrir

Irene

Calories courge butternut (doubeurre, courge musquée) – La courge fait-elle grossir ?

Irene