Image default
Nutrition

Calories du cœur de palmier : fait-il grossir ?

Le cœur de palmier est un aliment tendre, ferme et croquant à la fois, son moelleux et son gout sucré laissent à penser qu’il s’agit d’un féculent mais il est bel et bien un légume (il est considéré comme tel en diététique même s’il n’est pas un véritable légume d’un point de vue botanique). On l’appelle aussi chou palmiste, chou coco ou chou ti-coco, chou des Caraïbes, chou glouglou, ou palmito (à ne pas confondre avec les gâteaux palmitos). Le cœur de palmier ne fait pas grossir, bien au contraire : s’agissant d’un légume peu calorique (voir plus bas) et il est plutôt un aliment amaigrissant que grossissant.

Les bienfaits du cœur de palmier sont dus sa haute teneur en fibres qui facilite la digestion et permet de tapisser l’estomac en début de repas, et à sa richesse en de nombreux minéraux. Il n’est cependant pas un légume riche en vitamines, et il contient beaucoup de sel en raison de son appertisation et il faudra limiter sa consommation lors d’un régime sans sel (régime hyposodé). Le cœur de palmier est très apprécié en France comme crudité, il mériterait d’être encore plus connu surtout car il a toute sa place dans une alimentation équilibrée.

Voici les informations nutritionnelles pour 100g de cœur de palmier :

Le cœur de palmier est peu calorique, si vous trouvez par ailleurs mention d’un nombre de calories plus élevés sachez qu’il s’agit d’une erreur courante due à la comptabilisation comme glucide de ses fibres qui ne sont pas assimilables (elles ne sont pas digérés). Cœur de palmier et régime font très bon ménage.

Le coeur de palmier est véritablement une partie de l’arbre qu’est le palmier (le plus souvent le palmier sauvage de variété açaï du Brésil), et cet arbre ne pousse que sous un climat tropical : voilà pourquoi ne le trouve pas vendu frais en France mais uniquement appertisé (en bocal, en conserve). Vous le trouverez facilement en supermarché au rayon des conserves. Il est importé de loin, il est donc recommandé d’en consommer mais en petites quantités pour ne pas contribuer à la pollution de l’environnement.

Si vous avez l’opportunité d’en trouver, optez également pour du cœur de palmier d’origine sauvage qui ne contribue pas à la déforestation, contrairement au cœur de palmier de culture qui doit être constamment replanté et nuit aux terres agricoles. Également si vous avez la chance d’habiter en région tropicale, n’hésitez pas à vous procurer du cœur de palmier frais qui sera bien meilleur que celui en conserve !

Les cœurs de palmiers sont vendus en tronçons le plus souvent, vous trouverez aussi des cœurs de palmiers émincés qui seront utiles pour préparer des recettes de cuisine exotiques et légères. En les achetant en bocaux ou en conserve, vous pourrez les conserver très longtemps (voir la date de péremption), il vous suffit de les garder à l’abri de la lumière dans un placard. Attention car une fois ouvert on ne pourra le conserver que 48 heures au maximum dans une boite hermétique au réfrigérateur, avant de devoir le jeter, optez donc plutôt pour des cœurs de palmiers en boites ou bocaux de taille individuelle.

Le cœur de palmier s’apprête (se présente) très facilement coupé en morceaux, et il se déguste très bien à la croque (nature). Vous pouvez ainsi l’apporter à un apéritif dinatoire léger ou le présenter comme une option minceur saine à un apéritif avant un repas. Il reste un aliment très populaire en entrée comme salade de cœur de palmier, il n’est pas sec et peut donc se déguster nature ou assaisonné du jus d’un citron (un fruit riche en vitamine C) ou d’une autre sauce légère sans huile. Un cœur de palmier vinaigrette, cependant, ne ruinera pas votre repas puisqu’il s’agit toujours d’un hors-d’œuvre de légume. Le cœur de palmier est également apprécié dans une entrée protéinée lorsqu’il est enroulé dans du jambon blanc ou du saumon fumé (riche en oméga 3).

Le coeur de palmier s’incorpore très à des salades composées. Par exemple la salade de riz aux cœurs de palmier, à l’ananas et au maïs sera une recette diététique exotique que l’on servira volontiers comme accompagnement principal d’un plat de poisson. On peut aussi préparer une salade de pâtes ou de semoule aux cœurs de palmier. Il sert également de légume à nombre de préparations comme une omelette ou des œufs brouillés, ou pourquoi pas sur une pizza légère sans fromage. Vous pouvez poêler quelques cœurs de palmiers avec des crevettes ou toute autre protéine maigre. Pensez aux herbes et épices pour assaisonner vos cœurs de palmier, ces derniers n’ont pas besoin de matière grasse en cuisson ou en bouche, et les condiments acaloriques donneront du gout et apporteront une touche d’exotisme appréciable (comme le curry ou le piment).

Évitez les fritures comme les accras de cœur de palmier (accras de chou palmiste), et les plats contenant du gras comme le gratin de cœur de palmier délicieux mais recouvert de fromage et qui n’est donc pas diététique. Le velouté de cœur de palmier est également à éviter car riche en gras (il contient de la crème comme tous les veloutés), la soupe de cœur de palmier est bien meilleure pour la ligne et son gout est délicieusement sucré comme celui de ce légume.

Autres articles

Le rôti de porc gris et ses nombreuses qualités

Journal

Liste de féculents pour maigrir

Irene

Cure minceur : avantages et inconvénients

Irene

Quelle plante pour maigrir ? (guide pratique)

Irene

Calories courge butternut (doubeurre, courge musquée) – La courge fait-elle grossir ?

Irene

Tout savoir sur le glycogène

Irene