Image default
Grossesse

La constipation durant la grossesse : causes, symptômes et solutions naturelles pour y remédier

Durant la grossesse, il n’est pas rare de souffrir de constipation. En effet, plusieurs facteurs en sont responsables. Tout d’abord, l’hormone appelée progestérone est produite en plus grande quantité pendant cette période. Elle a pour effet de détendre les muscles de l’intestin, rendant le transit intestinal plus lent et occasionnant des épisodes de constipation. De plus, la pression exercée par l’utérus sur le rectum peut également entraver le transit.

Comprendre la constipation pendant la grossesse : causes et symptômes

Les symptômes généralement associés à la constipation comprennent :

  • Des selles moins fréquentes (moins de 3 fois par semaine)
  • Des difficultés ou douleurs lors de la défécation
  • Une sensation de ventre gonflé ou ballonné
  • Des gaz ou flatulences excessives

Pour mieux comprendre la constipation pendant la période où vous êtes enceinte, voici quelques conseils et astuces pour retrouver un meilleur confort digestif.

Hydratation : L’importance de l’eau pour le transit intestinal

Un apport suffisant en eau est primordial pour un bon fonctionnement du transit intestinal. En effet, l’eau permet de ramollir les selles et facilite leur évacuation. Il est généralement recommandé de boire au moins 1,5 litre d’eau par jour en période de grossesse, pour assurer une bonne hydratation et favoriser le transit. Vous pouvez vous orienter vers une eau riche en magnésium et en calcium telle que l’eau minérale naturelle HÉPAR® car elle prévient les risques de constipation.

Fibres alimentaires : Des alliés naturels contre la constipation

L’inclusion dans l’alimentation quotidienne d’une quantité suffisante de fibres peut grandement aider à prévenir la constipation. Les fibres, présentes principalement dans les fruits, légumes, céréales complètes et légumineuses, sont essentielles pour améliorer la digestion :

  • Les fibres insolubles, que l’on trouve notamment dans les céréales, les graines de lin et les peaux des fruits et légumes, ont pour rôle d’augmenter la masse des selles. Cela aide à accélérer le passage des aliments dans le tube digestif.
  • Les fibres solubles, telles que celles contenues dans les flocons d’avoine, les pommes ou les poires, favorisent la formation d’un gel qui facilite la progression des aliments dans le tube digestif tout en maintenant la sensation de satiété plus longtemps.

Ainsi, il est généralement conseillé de consommer quotidiennement au moins 25 g de fibres pour maintenir un bon transit intestinal.

Activité physique adaptée à la grossesse : Bouger pour stimuler le transit

La pratique régulière d’une activité physique adaptée à la grossesse participe également à limiter les problèmes de constipation. En effet, l’exercice physique contribue à stimuler le péristaltisme intestinal, c’est-à-dire les contractions des muscles qui favorisent le transit des aliments dans le tube digestif.

Il existe de nombreuses activités adaptées aux femmes enceintes, telles que :

  1. La marche rapide
  2. La natation
  3. Le yoga prénatal
  4. Le vélo d’appartement

Néanmoins, il est important de discuter avec son médecin ou sa sage-femme avant de commencer toute activité sportive pendant la grossesse, afin d’adapter l’intensité et les risques potentiels à votre situation individuelle.

Aliments riches en magnésium : Partenaires de votre digestion

Le magnésium est un minéral essentiel pour le bon fonctionnement du système nerveux et musculaire, y compris les muscles intestinaux. Un apport suffisant en magnésium peut donc favoriser une meilleure digestion. Les aliments riches en magnésium sont nombreux, notamment :

  • Les fruits secs (noix, amandes, noisettes)
  • Les légumes verts feuillus (épinards, chou kale)
  • Les poissons gras (saumon, hareng, maquereau)
  • Les graines (courge, tournesol, sésame)

Misez sur ces aliments pour assurer un apport adéquat en magnésium et garantir une meilleure régularité du transit intestinal.

Probiotiques et santé digestive durant la grossesse : Équilibre du microbiote intestinal

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui peuvent avoir un effet bénéfique sur notre santé. Ils favorisent notamment l’équilibre de la flore intestinale, contribuant ainsi à limiter les phénomènes fermentaires responsables des ballonnements douloureux et des problèmes digestifs comme la constipation.

Certains aliments naturellement riches en probiotiques sont particulièrement recommandés durant la grossesse :

  • Yaourt : Il est riche en bifidobactéries et lactobacilles, deux types de bactéries bénéfiques pour le système digestif.
  • Kéfir : Cette boisson fermentée contient plusieurs types de bonnes bactéries pour le transit intestinal.
  • Kimchi : Ce plat coréen à base de chou fermenté fournit de nombreux micro-organismes propices au bien-être digestif.

Techniques de relaxation et gestion du stress pour un meilleur confort digestif

Le stress peut avoir un impact négatif sur la digestion, aggravant ainsi la constipation pendant la grossesse. Pour mieux gérer ce problème, il est conseillé de pratiquer des techniques de relaxation telles que :

  • La méditation guidée
  • Les exercices de respiration profonde
  • Le yoga prénatal

Ces pratiques peuvent aider à réduire le stress et à améliorer votre confort digestif.

Quand consulter un professionnel de santé : Prévention et traitements adaptés à la constipation pendant la grossesse

En cas de souffrance persistante malgré l’adoption des mesures recommandées, il est important de consulter un professionnel de santé (médecin ou sage-femme). Il saura identifier les causes potentielles et suggérer des traitements adaptés pour remédier à cette situation inconfortable. L’intervention d’un spécialiste permettra aussi de minimiser les risques potentiels pour la santé de la mère et du fœtus.