Image default
Vie pratique

Les problèmes dentaires chez les chats

Différents facteurs tendent à fragiliser la dentition du chat. Bien que relativement simples à traiter, les problèmes bucco-dentaires chez les félins sont à prendre au sérieux. Le point sur les principaux problèmes dentaires chez le chat, leur diagnostic et les conseils pour les prévenir et les traiter.

Les principaux problèmes dentaires chez les chats

Les problèmes dentaires sont fréquents chez le chat. Ces affections sont le plus souvent dues aux plaques et tartes dentaires qui se forment à cause d’une nutrition inadaptée. C’est pour cela qu’il est toujours conseillé de privilégier la nourriture chat industrielle de qualité.

Par ailleurs, sachez que les problèmes dentaires peuvent toucher le chat à n’importe quel moment de sa vie. En effet, les chats adultes, tout comme les chatons, peuvent souffrir de douleurs dentaires.

La gingivite

La gingivite est caractérisée par une inflammation des gencives. En plus des rougeurs et de l’enflement, des saignements peuvent être décelés sur les gencives du chat qui en souffre. Cette affection bucco-dentaire est due à l’accumulation de plaques dentaires.

Le tartre

Le tartre chez le chat est causé par l’accumulation de plaque dentaire entre la dent et la gencive. Elle se caractérise par des dépôts jaunâtres ou bruns. Le tartre est composé de bactéries. Au fur et à mesure qu’elle s’épaissit, le nombre de bactéries augmente. Cela déséquilibre la santé buccale de l’animal et provoque des inflammations et des infections.

La mauvaise haleine

Également appelée halitose féline, la mauvaise haleine n’est pas dangereuse pour la santé du chat. Toutefois, elle peut s’avérer fortement incommodante pour son maître. Ce problème peut être dû aux odeurs de sa nourriture, mais peut également être un symptôme d’une gingivite. Dans ce dernier cas, il est important de la traiter rapidement.

La gingivo-stomatite

La gingivo-stomatite est le problème dentaire le plus grave chez le chat. Elle ne touche pas uniquement les dents, mais aussi les joues, la langue et le palais. Elle est due à l’affaiblissement du système immunitaire de l’animal. Elle est souvent liée aux maladies telles que le herpèsvirus, le calcivirus ou encore le FCV.

Comment détecter les problèmes dentaires chez le chat ?

Il est indispensable d’être vigilant et d’observer attentivement ses comportements afin de déceler le problème dentaire chez le chat. Il est particulièrement important de le surveiller pendant ses repas s’il présente un comportement inhabituel.

Dans un premier temps, le chat qui souffre de problèmes dentaires semble avoir perdu l’appétit et se nourrit moins. Il prend plus de temps que d’habitude pour manger ses croquettes. Il est plus enclin à manger des aliments qu’il n’a pas besoin de mâcher et croquer comme les pâtés.

Les problèmes d’alimentation provoquent une perte de poids importante chez le chat sujet à une affection bucco-dentaire. Aussi, l’animal salive excessivement lorsqu’il se nourrit, et même en dehors des heures de repas. Le chat qui a des problèmes dentaires a souvent mauvaise haleine. Les douleurs le rendent apathique et nuisent fortement à sa qualité de vie.

Si vous remarquez ces symptômes chez votre chat, vous pouvez vérifier l’intérieur de sa bouche. La présence de tartres et l’inflammation des gencives sont faciles à détecter. Consultez rapidement un vétérinaire pour confirmer le diagnostic et établir un traitement. L’automédication en cas d’affection bucco-dentaire du chat est fortement déconseillée.

Traitement et prévention des problèmes dentaires chez le chat

Si les problèmes dentaires sont relativement faciles à détecter chez le chat, il est plus compliqué d’en trouver la cause. C’est la raison pour laquelle il faut emmener l’animal chez le vétérinaire afin que ce dernier puisse l’examiner correctement.

Une analyse de sang et des radiographies dentaires peuvent être prescrites pour approfondir le diagnostic dans le cas d’une gingivo-stomatite. Une fois le problème et les causes identifiés, un traitement est mis en place.

Généralement, un détartrage sous anesthésie générale est effectué pour tous les types d’affection bucco-dentaire chez le chat. Pour cause, presque tous les problèmes sont liés à l’accumulation de plaques dentaires. Le vétérinaire peut également prescrire des antibiotiques et des anti-inflammatoires. Il est également possible qu’il réalise l’extraction de certaines dents.

Bien que les problèmes dentaires chez le chat soient faciles à traiter, il est important de les prévenir. Voici les conseils pour éviter les affections bucco-dentaires chez le chat :

  • Brosser les dents de l’animal 2 à 3 par semaine ;
  • Opter pour de la nourriture chat qui empêche la plaque dentaire de se fixer aux dents ;
  • Donner régulièrement des friandises qui nettoient les dents à votre chat ;
  • Investir dans des jouets dentaires.

Voilà les différents problèmes dentaires que le chat peut connaître. Si vous suspectez quelque chose de grave, consulter le vétérinaire est la première chose à faire.