Image default
Santé

Les bienfaits de l’oxygénothérapie en cas d’Algie vasculaire de la face

L’Algie Vasculaire de la Face ou AVF est une sorte de céphalées trigémino-autonomiques, qui se caractérise par des crises douloureuses assez sévères qui durent 15 minutes à 3 heures. Lorsque vous êtes atteints de cette maladie, la fréquence des attaques reste régulière et se répète généralement à la même heure. Son traitement passe par des méthodes thérapeutiques telles que l’oxygénothérapie. Ci-dessous, les effets bénéfiques de cette approche sur l’AVF.

Comment se manifeste l’algie vasculaire de la face ?

Malgré les études scientifiques, aucune cause réelle n’a été trouvée pour cette maladie grave. Cependant, fumer du tabac ou boire de l’alcool, expose plus à la contraction de ce mal. De nombreuses recherches ont permis de trouver des solutions afin de la soigner. L’une de ces approches permet d’utiliser une bouteille d’oxygène à domicile pour traiter l’AVF. Les analyses ont également révélé que ce trouble de l’organisme pourrait être héréditaire. S’il venait qu’un parent souffre de ce mal, alors les chances de l’attraper deviendraient plus élevées chez ses descendants.

L’Algie vasculaire de la face se manifeste plus dans une tranche d’âge allant de 20 à 40 ans. Avant et après cet intervalle, les risques d’attraper cette maladie demeurent moins élevés. Néanmoins, elle s’impose plus chez les jeunes, à cause de la consommation de drogues illicites. Cela fait que les hommes se retrouvent davantage atteints par ce mal que les femmes. Plusieurs syndromes permettent de reconnaître l’AVF, lorsque vous en êtes atteint.

Les manifestations les plus fréquentes sont généralement, une congestion nasale, un larmoiement des yeux et une transpiration du visage. Toutefois, d’autres symptômes peuvent survenir selon l’évolution de la maladie chez les patients. Sous une forme chronique de l’AVF, certaines personnes deviennent dépressives et développent des idées qui les poussent au suicide.

Qu’est-ce que l’oxygénothérapie ?

Dans le but de traiter l’algie vasculaire de la face, l’oxygénothérapie a été proposée comme traitement. Elle consiste à employer l’oxygène de manière médicale afin de maintenir un taux normal d’air pur dans le sang. Le traitement peut se réaliser à l’intérieur de votre maison ou au sein d’un établissement hospitalier. Lorsque vous souffrez d’une insuffisance respiratoire, l’oxygène contenu dans l’air ambiant n’est pas suffisant pour votre organisme.

À l’aide de l’oxygénothérapie, votre taux d’oxygène dans le sang pourra se stabiliser. L’un de ses effets positifs consiste à améliorer votre condition physique. Cette pratique thérapeutique est recommandée dans le cas où la pression artérielle en oxygène se trouverait plus petite que 55 mm Hg. Si en plus de cela, le patient fait face à des complications cardiaques, l’oxygénothérapie devient carrément une nécessité.

Comment l’oxygénothérapie soulage-t-elle les symptômes de l’AVF ?

Dès l’apparition des premiers signes de l’AVF, vous devez immédiatement procéder à une oxygénothérapie. À cet effet, il est recommandé d’inhaler entre 12 et 15 L/min d’oxygène. Pour cela, vous devez brancher la tubulure à votre bouteille d’oxygène afin de pouvoir l’administrer par le masque nasobucal. Durant la bouffée d’air, il est préférable que vous restiez assis plutôt que couché.

Afin que le traitement soit efficace, vous devez respecter des mesures de sécurité. Il s’agit simplement de rester éloigné des fumeurs et d’éviter que vos produits électroménagers soient en contact avec le dispositif médical. Veillez également à empêcher que des corps gras se trouvent sur votre peau. Pour ne pas manquer d’oxygène, réapprovisionnez-vous à l’avance.

Autres articles

Etre protégé en cas d’accident est essentiel !

Journal

Une mutuelle santé pour la fonction publique hospitalière

Journal

Les origines de la maladie d’Huntington

Honorine

Professionnels : Quelle est l’utilité d’une trousse de premier secours ?

administrateur

4 spécialistes que votre dentiste pourrait vous faire consulter

Emmanuel

Perte de cheveux : quelle solution envisager ?

administrateur